• Les animateurs de JDH

    Les animateurs de JDH

  • Journée internationale de l’enfant soldat

    le 12 février de chaque année reste le journée reconnue pour une commémoration à la mémoire des anciens jeunes qui étaient enrôlés dans des forces et groupes armés dans le monde. c'est ainsi qu'au courant de cette année cette journée ne devrait pas passer inaperçue pour notre association. nous nous sommes mobiliser afin de passer ladite au centre de transit et d'orientation du BVES à Bukavu où se trouve les jeunes sortis de l'armée. différentes manifestations étaient mis en place et étaient encouragées par montre association collaborateur et partenaire le BVES. nous avons procédé à une forte échange d'expérience entre les jeunes animateurs de J.D.H avec les jeunes présents au centre.
  • Un jeune ancien enfant soldat motivé par le gout des etudes

    Un jeune ancien enfant soldat motivé par le gout des etudes

  • Journée Internationnale de la Femme

    Le progrès pour tous par la parité homme-femme dans un Congo cinquantenaire: le thème maintenu pour cette journée en République Démocratique du Congo. A cette occasion,nous organisons à Nyangezi un village situe a 20 km de la ville de Bukavu, une journée des réflexions et porte ouverte sur les violences sexuelles faites à la femme villageoise a l'intention des jeunes élèves de ce coin. Pour titre de rappel; signalons que Nyangezi est parmi les villages de la province du sud-Kivu qui avait été toucher par les différentes formes de viols et violences sexuelles aux femmes. les jeunes qui sont au centre restent motivé par le goût des études et autres formations, mais ils manquent des moyens pour cette fin.
  • Archives

  • 30 juin 1960 au 30 juin 2010

    30 juin 1960 au 30 juin 2010

  • Cinquantenaire en République Démocratique du Congo

    50 ANS D'INDEPENDANCE Où en sommes-nous ? Cela est l'une des questions que se pose chaque jeune congolais en ce qui concerne les problèmes que surmonte son pays. Nous voici à la cinquantenaire où le grand Congo accède à sa fête de ses 50 ans d'indépendance à partir du 30 juin 1960. L'an deux mille dix, où presque la moitié des villes du pays est souvent déclarée des proches d'insécurité. Disons pour rappel, que le Congo avait fait bien avant partie de l'histoire d'Afrique est voire même classé par les leaders des pays africains. Cette histoire n'a été qu'une oeuvre de Mobutu, et qui n'avait pas voulu laisser un dauphin. Qui parle de la république démocratique du Congo à présent ne doit que faire illusion à : - Les guerres massives - Les viols et violences sexuelles - L'impunité - Les tueries - Les violences domestiques - L'immoralité - La corruption - Etc. …. La population se demande combien de temps que doit faire ce pays dans ce état très critique. Trahison ou quoi ? Depuis la colonisation, nos arrières parents rêvaient toujours vivre une liberté totale hors des hommes blancs. Cet espoir pour un avenir libre et prospère a habité tous les parents du Congo belge. 50 ans après, force est de constater que ce rêve a été trahi par Travaillons tous avec des grands efforts et courage malgré les défis, pour mettre fin à l'impunité en république démocratique du Congo. Jeunesse et Droits Humains est une organisation des jeunes congolais qui ont été victimes des conflits armés. Créer depuis 2007, et réalisera ses 3 ans d'existence le 15 juillet 2010. Fêtons encore ces 3 ans ensemble avec votre participation. les propres fils du Congo. Les différents gouvernements qui ont succédé au pouvoir colonial n'ont pas réussi à bâtir un pays plus beau qu'avant ; bien au contraire les uns près les autres se sont évertués dans la prédation, les abus massifs des droits et dans le bradage de la souveraineté nationale. Le défi de notre pays consiste fondamentalement à reprendre le destin national comme l'ont fait les pères de l'Indépendance dont je salue la mémoire ici. Perspective d'avenir L'Eta congolais qui va aujourd'hui totaliser 50 d'indépendance se doit d'être soumis aux lois internes et internationales, sans ce préalable, la misère, les vulnérabilités de la population, la haine, le tribalisme, la mauvaise gouvernance, le viol et violence sexuelles ; resterons toujours notre voisin proche et envers qui nous devrions collaboration et respect. Il faudra bien que notre pays, la république démocratique du Congo, puisse développer un programme des politiques publiques très conséquent car il appartiendra à l'oiseau seul de s'aider à construire son nid. A présent, nous sommes conscients que le rôle majeur dans la construction d'un nouveau Congo, viendra de la prise en conscience de la jeunesse congolaise des actions qu'elle vive. L'avenir de ce grand Congo est entre nos mains. Je parle au nom de la jeunesse. Aujourd'hui nous pouvons dire que nous sommes déjà presque à un niveau élevé sud le plan sécuritaire ; mais cela n'est bénéficier que par quelques provinces seulement ou souvent et rare de fois par les personnes qui vivent dans les soit disant grande ville du pays. L'impunité reste un grand défis que relève l'association jeunesse et droits humains. Notre organisation, étant donné son statut apolitique, mais et aussi sa capacité de mobilisation forte de la jeunesse pour mettre fin aux exactions commises à la population congolaise. Nous nous sommes fixés comme mission pour cette année 2010 de conscientiser la jeunesse congolaise sur les droits et devoirs et ainsi que les changements de niveau de réflexion.
  • Journée Internationale de l’Enfant Africain

    Journée Internationale de l’Enfant Africain

  • Qui sommes-nous

    Nous sommes une organisation des jeunes congolais qui étaient des anciens enfants soldats. Après notre démobilisation des forces et groupes armés, et après notre réinsertion scolaire, nous nous sommes regroupés pour enfin former une pareille organisation. c'est ainsi qu'à présent notre association trouve à son sein des jeunes doués des capacités intellectuelles et qui sont capable de quelque chose. Loin de là et à raison de notre forte intégration dans la communauté, J.D.H travail à présent avec d'autres jeunes qui n'avait pas été des anciens soldats: nous souhaitons toujours apporter une collaboration. Notre association reste à présent un exemple concret pour une démobilisation réussie et effective. Nous souhaitons porter nos informations et/ou échange de notre vécu à tout le monde entier jusqu'à ce que tout les États du monde parviennent à se rendre compte de la situation qu'avaient vécu les enfants congolais.
  • Beau regards

    juillet 2019
    L Ma Me J V S D
    « déc    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Auteur:Arnold Aganze

    jdhrdcongo

  • Accueil
  • > Recherche : jeunesse droits humains

Résultats de votre recherche

Projets a financer

Posté par jdhrdcongo le 31 décembre 2009

Jeunesse et Droits Humains, toujours dans la recherche de la stabilisation sociale

dans le pays, cherche des personnes, des sociétés ou groupe d’individus de bonne

volonté pouvant aider les familles vulnérables dans la province du Sud-Kivu.

Pendant ce temps, nous sommes entrain de travail afin d’essayer de sortir les

familles victimes de conflits armés, ces familles ont été appauvries par des guerres

massives qui s’étaient passées dans ces villages.

Le projet en question porte sur«  La scolarisation, d’apprentissage des

métiers aux jeunes et des familles victimes des conflits armé dans le

Territoire de Walungu au Sud Kivu en République Démocratique du

Congo. » ce projet prendra en charge 300 familles  dans la province du Sud-Kivu.

Ce projet a un cout de 69 247,2$US

 

Ce projet a pour objectifs principaux :

 

1. Participer à l’accroissement du revenu familial des personnes vulnérables

identifiées à Walungu.

 2. Participer à l’épanouissement des jeunes et enfants orphelins et ceux

issus des familles pauvres identifier à Walungu.

 3. Participer à l’accès aux soins de santé des familles pauvres identifiés

à Walungu.

Objectifs spécifiques :

1. Renforcer les capacités des cent personnes vulnérables sur la gestion d’une

micro savonnerie.

2. Scolariser cent enfants orphelins et ceux issus des familles vulnérables dans des

écoles publique.

3. Améliorer le bien être sanitaire de cent personnes vulnérables en les adhérant

dans les mutuelles de santé.

 

Nous sommes aussi entrain de chercher les mêmes personnes qui peuvent appuyer

nos activités de lutte contre le VIH dans le milieu estudiantin, les activités de

restauration de la paix dans les régions de grands lacs africains en général et à l’Est

de la République Démocratique du Congo en particulier.

Publié dans | Pas de Commentaires »

Relalisations 2008

Posté par jdhrdcongo le 13 décembre 2009

En 2008, une année très dificile pour Jeunesse et Droits Humains quant il s’agit de réaliser ses objectifs. Toute fois, la jeunesse se mobilise en petite cotisation pour réliser un projet. Alors que pour les autres associations, les campagnes des sensibilisations des étudiants ne leurs donnent aucune importance; pour nous cela fait partie de notre force.

Voila comment en 2008, Jeunesse et Droits Humains organise des fortes campagnes de sensibilisation sur les violences sexuelles faites à la femme, une forte échange d’éxperience entre les anciens jeunes ayant été militaires et les etudiants et élèves de la ville de Bukavu.

Ces campagnes ne s’arretèrent pas dans la ville de Bukavu, les jeunes étudiants et élèves qui prennaient part part à cette échange en ville se decident d’inviter les animateurts de Jeunesse  jusque dans leurs village. C’est ainsi que les animateurs de Jeunesse et Droits Humains participent fortement dans ces campagnes dans les milieux les plus reculés de la ville comme : Shabunda, Burhinyi, Kalehe, Katana Nyangezi,…

jdh5.jpg
Cette activité sur les violances sexuelles faites à la femme se deroulera à I.S.D.R Bukavu, une institution universitaire gouvernementale. les étudiants, les ensegnants, les habitants au alentour y prennet aussi part. Des questions et reponses sur les violences sexuelles faites à la femme ont trouver une importance capitale.Une salle toute pleine de gen, mais un grand calme reigne à son intérieur.

jdh1.jpg
Une activité prévue pour deux heures arrive jusqu’à prendre cinq heures. une projection d’une piece de théâtre jouée par nos animateurs pour donner une idée sur les violences sexuelles tire l’attention de tout les participants qui n’arrivèrent même plus à se souvenir de l’heure de retour à la maison et la fin de la campagne.

jdh7.jpg

jdh2.jpg

Les animateurs prennent le temps et le courage de répondre à toute les question des nos participants.

jdh4.jpg

Au cours de cette même année 2008, l’equipe des Jeunesse et Droits se deploie dans le centre BVES ou l’on encadre les jeunes fille pour une animation sur le droits de la femme, les jeunes filles encadrées dans ce centre encorage les activités de jeune et droits humains et elles n’arreterent pas de nous appeler pour pour une autres séance de sensibilisation.ces filles qui sont encadrés dans ce centre nous acceuillent avec leurs chançons et dans, une façon de se souvenir de notre culture congolaise. Leurs interventions, echanges d’experiences et compasation nous toucha.

Disons pour rappel, que parmis ces filles on trouve: les jeunes filles accusées de sorcelleries, les filles vivants dans la rue, les enfants chassés de leurs maisons pour des multiples raisons non valides..

Nos remerciements à tous ceux qui ont apportés leurs contibutions pour la réussite de cet evenement, notament:

  1. Le Club des Etudiants Animateurs de Droits de l’Home et de la Democtratie, ainsi que leurs collaborateurs.
  2. Le BVES asbl, pour son soutien moral et surtout matériel.
  3. La direction de cette institution
  4. Le collège des etudiants pour leurs sécurité
  5. Les animateurs de Jeunesse et Droits Humains.
  6. Les journaliste présents à ces évenements

jdh6.jpgL’EQUIPE D’ANIMATEURS DE JEUNESSE ET DROITS HUMAINS PRESENT A CET EVENEMENT.

 

logoavecnom2.jpg

                                      La force de la jeunesse congolaise

Publié dans | Pas de Commentaires »

Qui Sommes-Nous

Posté par jdhrdcongo le 6 décembre 2009

L’Association Jeunesse et Droits Humains est une organisation des jeunes congolais ayant été victimes des conflits armés(surtout des jeunes qui etaient recrute dans les forces et groupes armes). Apres notre longue histoire de vie, et notre aventure vecue, nous avons bien juger de nous réunir en personne morale pour crier au plus haut niveau de la situation de violations des droits qu’avait vecue les jeunes congolais pendant les periodes des guerres massives.

Pour rapel, nous allons vous signaler que dépuis 1996, la République Démocratique du Congo avait connue des guerresssives suivie des recrutement forcés des jeunes agés de moins de 18 ans. ces jeunes garçons congolais devraient servir dans l’armés au meme seuil comme les personnes les plus agées(les adultes).

 

Publié dans | Pas de Commentaires »

Cinquantenaire ou J.I.E.A

Posté par jdhrdcongo le 6 décembre 2009

Cinquantenaire en RDC

Les histoires de la jeunesse congolaise en HOLLANDE

http://www.africaserver.nl/

http://www.africaserver.nl/magazine.htm?art=a20100629121042808&taal=nl

 

 

Journée Internationale de l’Enfant Africain avec Jeunesse et Droits Humains.

La mort de CHEBEYA, poursuite dans les Grands Lacs

equipejdh.jpg

dsc00314.jpg

jdh5.jpg C equipejdh.jpg

LA MORT DE FLORIBERT CHIBEYA, QUI L’A TUE ?

Qui a tué Floribert CHEBEYA ?

Lire ce document en toute son intégralité

Le defunt Floribert CHEBEYA

Cinquantenaire ou J.I.E.A  pdf Mort de Florbert chebeya

Ban Ki-Moon demande une enquête indépendante sur la mort de Floribert Chebeya, mais à qaund cette enquête ? Se demande la population congolaise…

 

 
bankimoon.jpg


Ban Ki-Moon (Secrétaire général de l’ONU)

 


 

Le secrétaire général de l’ONU propose au gouvernement congolais le soutien de la Monuc pour l’enquête sur la mort de Chebeya

 

 

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon s’est dit « profondément choqué » d’apprendre la mort de Floribert Chebeya dont le corps a été retrouvé sans vie le mercredi 2 juin à la périphérie ouest de Kinshasa sur la route du Bas-Congo. Dans un communiqué publié le jeudi 3 juin, Ban Ki-Moon affirme que le travail de Floribert Chebeya restera gravé dans l’Histoire comme un hommage à la persévérance du peuple congolais.

 

 

 

Les responsables des ONG de défense des droits de l’homme du Katanga réunis ce jeudi 3 juin à Lubumbashi doutent de la véracité de la version donnée sur les circonstances de la mort de Floribert Chebeya. Au lendemain de la découverte du corps de cet activiste des droits de l’homme dans la périphérie ouest de la ville de Kinshasa, des nombreuses réactions affluent pour condamner cette mort.

 

La fête du cinquantenaire en République Démoctratique du Congo intervient au même mois que la journée Internationale de l’Enfant Africain et la mort tragiqe de l’activiste des droits de l’homme Floribert CHEBEYA.

Chacun veut se retrouver, des Jeunes ou des Enfants ?

A qui va profiter cette fête ? Notre peuple,nous peuple congolais, ayant des dos longtemps courbés, tous sommes déjà à l’attente de la commémoration de cette dite pour enfin voir ce que sera alors le comportement des nos hommes politiques.

Cinquantenaire avec JDH

Le peuple se demande alors ce que seront les congolais qui ont toujours soufferts durant toutes ces années; « nous ne pouvons plus savoir comment répéter et faire comprendre ce que nous vivons, car pour mieux nous comprendre il faut vivre avec nous. »dit une maman victime des viols et violences sexuelles, habitant le village de Bunyakiri où nous exerçons notre tâche noble.

 

 

The site are available in English, Spanish and Dutch.

In English In English In Spanish In Spanish In Dutch In Dutch

 

Jeunesse et Droits Humains a pour objectifs:

Objectif général: Oeuvrer pour le défense des droits de la jeunesse, la promotion de la culture de la paix et de la non-violence et l’assistance juridico-psycho-sociale en faveur des personnes victimes des conflits en République Démocratique du Congo.

    1. Objectifs spécifiques:jdh


  1. Rassembler les jeunes rescapés des conflits armés( jeunes ayant été associés dans les forces et groupes armés, ayant été victimes de viols ou violences sexuelles, etc.) pour leur réhabilitation sociale durable.

  2. Sensibiliser les jeunes ayant été impliqués dans les conflits armés sur les pratiques de la non violence et de la paix.

  3. Éduquer la jeunesse sur la culture des droits humains, de la tolérance et de la protection de l’environnement communautaire.

  4. Briser le silence sur les souffrances des jeunes en situation des conflits armés.

  5. Contribuer à mettre fin à l’utilisation des jeunes dans les conflits armés, en violation de leurs droits.

  1. logoavecnom3.jpg

 

Nous joindre sur FacebookNous joindre sur Facebook JDH les citoyens du monde:

Faire partie des citoyens du monde

ascop.gif logoavecnom3.jpg citmonde.gif

JDH en partenariat avec Agir pour Sa Santé

Joindre Notre partenaire AGIR POUR SA SANTE


Agir pour Sa Santé

 

Notre partenaire de l’ASIE

Association for Humanaitarian development (AHD)

Association for Humanitarian Development.

 

Notre domaine d’intervention.

1. La défense et protection des droits de l’homme,

 

2. La résolution des conflits,

 

3. L’assistance juridico-psycho-sociale aux personnes vulnérables des viols et violences sexuelles et victimes des conflits armés,

 

4. Lutte contre les viols et violences sexuelles faites à la femme,

 

5. Lutte contre toutes les formes d’exploitations des enfants pendant les périodes des guerres,

6. La réduction de la pauvreté.

Les beneficiaires de nos projets.

1. Les jeunes sortis des forces et groupes armés (ex ESFGA),

2. Les jeunes filles et femmes victimes des viols et violences sexuelles,

3. Les personnes en conflits avec la loi,

4. Les personnes affectées par la guerre,

5. Les enfants affectés par la guerre,

6. La jeunesse congolaise.

Les stratégies de l’organisation :

1. Forte sensibilisation et formation,

2. Plaidoyer,

3. Monitoring et reporting sur les violations massives des droits de la personne,

4. Disposer d’une banque des données disponible et enrichie.

Défis et perspectives

  1. les contraintes financières
  2. l’irrégularité des membres dans les cotisations
  3. manque de formation favorable de beaucoup des membres
  4. insuffisance des connaissances approfondies en matière de protection, de sensibilisation sur les droits de l’homme
  5. le désintérêt de certains membres
  • Perspectives :
  1. Renforcer les capacités des animateurs par des formations appropriées
  2. Exécuter des programmes en matière de conflits armée
  3. Mener des plaidoyers en faveur des vulnérables et victimes des conflits armés
  4. Réaliser des échanges et contacts avec des organisations étrangères poursuivant des buts similaires
  5. Former nos animateurs
  6. Mettre nos antennes dans les milieux les plus reculés du pays


Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

 

Retraite Sportive de Courbe... |
Les gardiens des 7 besants ... |
ALC 18 ème art |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AMON NA FI
| UNION DEPARTEMENTALE CSF 62
| Lourdes 2010